Benoît : « Le Seigneur m’aime quoi qu’il se passe »