Coralie : « Marie, si vraiment tu es là, prends-le dans tes bras »