Dominique : « J’étais devenue une anti-catho primaire un peu bête »