Fabien : « l’adoration et la confession, c’était pas pour moi ! »