Homélie de Mgr Yves le Saux 15 août