Victoire : « J’ai appris à reconnaître mes faiblesses »